Jeudi, 30 Janvier 2014 13:48 Administrateur
Imprimer PDF

Sur invitation de la Fédération Algérienne de Cyclisme, l’entraîneur piste du Centre Mondial du Cyclisme relevant de l’Union Cycliste Internationale (UCI), le Néo-Zélandais Tim Carswell effectuera une visite de détection de jeunes talents du 31 mars au 3 avril 2014.

Cette visite entre dans le cadre de la relance de la pratique et du développement du cyclisme sur piste (vélodrome) prônée par l’instance fédérale, en vue des Jeux Olympiques de Rio 2016 (Brésil).

Selon le protocole mis en place par la Fédération Algérienne de Cyclisme et le Centre mondial du cyclisme,  M. Carswell apportera le matériel nécessaire pour effectuer les tests (mesures de puissance et capacités aérobiques) et supervisera également l’évolution des candidats retenus pour cette détection.

 

 

 

Programme de visite de M. Carswell :

Lundi 31 mars :              arrivée de M. Carswell en Algérie

Mardi 1er avril :             entraînement sur piste et tests avec les athlètes

Mercredi 2 avril :          entraînement sur piste et tests avec les athlètes

Jeudi 3 avril :                  départ d’Algérie de M. Carswell

 

Qui est M. Tim Carswell ?

Carswell, 41 ans, a d’abord mené sa propre carrière de coureur, décrochant  deux médailles de bronze aux Jeux du Commonwealth 1998, dans le Scratch et la poursuite par équipe, sa discipline de prédilection, dans laquelle il a fini 8e des Jeux Olympiques en 1996 et 6e en 2000.

Devenu entraîneur sur la piste en 2002 auprès de Bike New Zealand, sa fédération nationale, il a été l’homme-clef d’un programme de travail ambitieux lancé en 2007, qui a permis à son pays de s’élever parmi les cinq plus puissants au monde en cyclisme sur piste. Son travail acharné a été récompensé en 2010 par la Malayan Cup, la plus haute distinction offerte chaque année par Bike NZ à un éducateur sur piste ou sur route.

A l’origine des multiples médailles remportées par les coureurs en Nouvelle Zélande, le système d’entraînement mis en place par Carswell comprenait des actions poussées de détection, de « team building » et une planification moderne des entrainements.

 

 

 
Mardi, 10 Juillet 2012 18:47 Administrateur
Imprimer PDF

La piste est une discipline comprenant différentes épreuves se déroulant sur un vélodrome. La partie cyclable de celui-ci est constituée de 2 lignes droites parallèles, reliées par des virages plus ou moins relevés permettant aux cyclistes d’atteindre des vitesses élevées (jusqu’à 75 km/h) en toute sécurité. La longueur d’une piste est le plus souvent un sous-multiple du kilomètre (200m, 250m et 333,33m). Le matériau utilisé pour le revêtement d’une piste est le ciment, le bitume ou le bois.

LES DISCIPLINES

La Vitesse Individuelle

Elle existe depuis les championnats du monde de 1895 à Cologne. Actuellement, aussi bien les femmes que les hommes se mesurent en Vitesse individuelle.
Les coureurs effectuent un « 200 m départ lancé », contre la montre pour se qualifier (18 meilleurs temps retenus pour la suite du tournoi).
Ensuite, les matches de vitesse opposent 2 ou 3 coureurs sur une distance déterminée par la longueur de la piste (2 ou 3 tours : environ 750 mètres). Les coureurs vainqueurs se qualifient pour la phase suivante. Les coureurs battus ont la possibilité de se repêcher. A partir des ¼ de finale (8 qualifiés), les coureurs se départagent en 2 manches gagnantes.
Si nécessaire, il est procédé à une troisième manche, appelée "belle", pour désigner le vainqueur.
La tactique joue un rôle très important en vitesse et les coureurs se livrent généralement à un véritable jeu du « chat et de la souris ». Dans la partie initiale de la course, les coureurs s’observent et se cherchent et peuvent effectuer un « surplace » ("Track Stand"). La vitesse est probablement la course la plus populaire des rencontres sur piste.

Le kilomètre et le 500 mètres

Le kilomètre départ arrêté Hommes (1000 mètres) et le 500 mètres départ arrêté Dames se disputent seul(e) contre la montre. Le classement s’effectue au temps.

La vitesse par équipe

Cette épreuve figure au programme olympique depuis les JO de Sydney 2000. Pour les Dames, elle apparaît pour la première fois en 2007 en Coupe du Monde et aux Championnats du Monde.
Pour les hommes, l’épreuve se déroule par équipes de 3 coureurs sur 3 tours. Les 2 équipes démarrent aux points de poursuite de la piste. Les coureurs effectuent un départ arrêté. Le 1er coureur mène le 1er tour et s’écarte, le 2ème coureur fait de même pour le 2ème tour, laissant le 3ème coureur seul en piste pour le dernier tour.
Le temps final est chronométré lorsque le 3ème coureur de l'équipe passe la ligne d'arrivée. 
L’épreuve pour femmes se déroule sur deux tours avec des équipes de deux coureurs. Le deuxième coureur termine seul le dernier tour.
La compétition comporte 3 stades : 
- au 1er stade, les équipes ayant réalisé les 8 meilleurs temps sont qualifiées
- au 2ème, elles sont opposées face à face (4 vainqueurs)
- au 3ème, les 2 meilleurs temps se rencontrent en finale pour la 1ère et la 2ème place et les 2 autres pour la 3ème et la 4ème place.

Le keirin

Seuls les hommes participent actuellement au Keirin. Depuis 2002, les femmes, au niveau international peuvent y participer. Cette épreuve est originaire du Japon, où des paris sont effectués sur les coureurs. La première apparition de cette course au programme des Championnats du Monde date de 1980. Le Keirin est considéré comme la course la plus combative et physique.
C’est une course de 2000 mètres. Lors des premiers 1400 mètres, l’allure des coureurs (6 à 8) est réglée par un entraîneur motocycliste. Celui-ci accélère progressivement (de 35 à 45 km/h) et quitte la piste à 600 mètres de l’arrivée. Ensuite, la compétition se déroule comme une épreuve de vitesse.
Force, courage et agressivité sont nécessaires afin d'obtenir une position optimale pour l'assaut final de l'arrivée.

La poursuite individuelle

En poursuite individuelle (4000m pour les hommes et 3000m pour les femmes), deux coureurs partent l’un en face de l’autre, au milieu de chaque ligne droite. Les 8 meilleurs temps sont qualifiés pour le tour suivant. Ensuite, les 4 coureurs sont qualifiés pour les finales : 1ère et 2ème places pour les 2 meilleurs temps, 3ème et 4ème places pour les 2 autres..
Du coup de pistolet jusqu'à la ligne d'arrivée, le but de la course est de rattraper son adversaire. Si l'un des coureurs rattrape son opposant avant la fin de la distance de la course, le coureur rejoint est éliminé. Dans le cas contraire, le vainqueur de la poursuite est celui ayant parcouru la distance le plus vite. 
Les tactiques en poursuite sont basées sur les cadences. Les meilleurs gardent la même cadence tout le long de l'épreuve. Savoir pédaler de manière fluide et régulière et se concentrer intensément est tout aussi important dans cette discipline que l'aptitude à endurer la souffrance physique.

La poursuite par équipe

Cette épreuve est réservée aux hommes uniquement. Elle est similaire à la poursuite individuelle mais se dispute par équipes de 4 coureurs sur une distance de 4 km. Les coureurs peuvent se relayer tous les ½ ou tous les tours. A l'arrivée, le classement s’effectue sur le 3ème homme. La tactique consiste à conserver le plus longtemps possible une bonne cohésion entre les 4 équipiers en bénéficiant au mieux de l'effet d'aspiration.

La course aux points

20 à 30 coureurs sur une distance maximum de 30 km. Des classements intermédiaires tous les 2 km avec des points attribués aux 4 premiers, permettent de départager les concurrents. Le classement final s’établit aux points gagnés et accumulés par les coureurs lors des sprints intermédiaires, lors du sprint final et par tour gagné. Un coureur qui gagne un tour sur le peloton principal obtiendra 10 points. Tout coureur perdant un tour sur le peloton principal perdra également 10 points. Les coureurs comptant un ou plusieurs tours de retard sur le peloton principal pourront être éliminés par le collège des commissaires, de façon à ne pas fausser le classement.

L’américaine

Cette course est apparue pour la première fois au Madison Square Garden de New York, d’où son nom. Cette épreuve se dispute par équipe de 2 hommes se relayant entre eux, essayant de prendre un tour d'avance sur leurs rivaux. 
La distance maximum est de 50km. Tous les 5km, des points sont attribués aux 4 premières équipes. Un coureur de l’équipe étant toujours en course, l’autre peut récupérer plus ou moins longtemps en réduisant sa vitesse et en roulant en haut du virage. Les relais se font au cuissard (à la poussée) ou à la volée (la main dans la main). Le classement s’effectue d’abord à la distance (les équipes ayant pris un ou plusieurs tours d’avance), puis selon sur le même principe que la course aux points.

Le scratch

Les coureurs partent groupés sur une distance maximum de 15km pour les hommes et 10 km pour les femmes. Classement à l’arrivée.

L’omnium

Epreuve individuelle se disputant en plusieurs manches de différentes épreuves. Le classement se fait par addition des points attribués ou des places obtenues dans chaque manche.

Le demi-fond

Course disputée par des coureurs derrière moto sur une distance de 50 km ou sur une heure de course. Cette épreuve est de moins en moins pratiquée, mais elle a été très populaire jusqu’aux années 80 environ.

Les 6 Jours

Ils se disputent par équipes de deux coureurs sur 6 jours consécutifs, avec des plages de repos. L’américaine constitue la discipline essentielle. Des épreuves annexes (élimination, course aux points…) permettent d’attribuer des points aux équipes. Est déclarée victorieuse l’équipe qui a effectué la plus grande distance lors des épreuves d’américaine. Ensuite, les équipes qui terminent dans le même tour sont départagées par les points attribués dans l’américaine et les épreuves annexes.

Mis à jour ( Lundi, 16 Juillet 2012 17:59 )
 
Vendredi, 04 Juin 2010 14:05 Administrateur
Imprimer PDF

kim

L'équipe GEOFCO - VILLE D'ALGER au Grand Prix Pino Cerami disputé le 5 avril 2012
suivie par l'équipe Atout Mag de la télévision "TéléMB"

 

Mis à jour ( Vendredi, 04 Mai 2012 17:42 )
 
Vendredi, 04 Juin 2010 14:05 Administrateur
Imprimer PDF

gwenTrois-Rivières, le dimanche 7 novembre 2010 – Marie-Ève Poisson, membre de l’équipe de cyclisme sur route Vélo Mauricie, a été nommée athlète espoir féminin de l’année à l’occasion du Mérite cycliste québécois. Cette grande fête annuelle, organisée par la Fédération québécoise des sports cycliste (FQSC), s’est déroulée aujourd’hui à l’hôtel Georgesville de Saint-Georges-de-Beauce.

Mis à jour ( Vendredi, 04 Mai 2012 17:44 ) Lire la suite...
 
Vendredi, 04 Juin 2010 14:05 Administrateur
Imprimer PDF

dolce

La Fédération Algérienne de Cyclisme (FAC) a annoncé lundi la nomination de Mohamed Mokhtari à la tête de la sélection nationale masculine de cyclisme sur route.

Mokhtari a déjà occupé le poste de sélectionneur national entre septembre 2009 à novembre 2010. Au cours de cette période, Il avait réussit à conduire la sélection nationale aux championnats arabes sur route de Tunis (novembre 2010).

Mis à jour ( Vendredi, 04 Mai 2012 17:46 )
 

Page 1 sur 2

<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>
You are here:   HomeCyclisme Sur Piste

Newsletters

Abonnez-vous à nos Newsletters

Sondage

Pratiquez-vous le cyclisme ?


Liens